Premier League : Chelsea et Liverpool se neutralisent à Stamford Bridge.

Dominés en début de partie par Liverpool, Chelsea a retourné la situation pour obtenir le point du match nul (2-2). Un résultat qui offre un boulevard à Manchester City vers le titre.

La fin d’année de Chelsea aura été énormément perturbée. Avec uniquement deux victoires sur leurs cinq derniers matches et les récentes blessures de James, Christensen, Chilwell ou encore Werner, les Blues n’étaient pas au mieux et, en plus de cela, étaient également touchés par l’affaire Lukaku, écarté par Tuchel après une sortie polémique. Alors, les Londoniens voulaient débuter l’année 2022 de la meilleure des manières, en oubliant toutes ces péripéties par un succès face à Liverpool, devant leur public de Stamford Bridge.

La situation n’était pas mieux pour les Reds, ce dimanche. Perturbé par plusieurs cas de Covid-19, Liverpool se présentait sans Alisson, Firmino, Matip et… son entraîneur Klopp. Désireux de ne pas laisser Manchester City sur un nuage, les Reds entamaient pourtant parfaitement cette rencontre. En grande difficulté défensive en début de match, Chelsea subissait l’assaut offensif du trio Salah-Jota-Mané et se faisait logiquement punir grâce à un joli numéro de Mané, qui s’est joué de son compatriote sénégalais Mendy, pour marquer dans le but vide (1-0, 9e).

Chelsea a tout renversé

Tout en maîtrise, Liverpool parvenait même à éteindre le public de Londres après un rush de Salah, auteur du but du break après avoir enrhumé Alonso sur le côté droit (2-0, 26e). Mais alors que rien ne semblait inquiéter Liverpool, Kovačić, à la retombée d’un coup-franc dévié par la défense, lâchait une sublime volée pour permettre à Chelsea de reprendre l’espoir, avec l’aide du poteau (2-1, 42e). Et la puissante reprise du croate a mis un coup aux Scousers, contraint de concéder l’égalisation dans la foulée, par une belle frappe croisée de Pulisic (2-2, 45e+3).

S’ils ont trouvé de la ressource pour revenir au score, les Blues pouvaient remercier leur gardien dans ce second acte, décisif devant Salah et Mané (57e, 59e). Les parades décisives du gardien sénégalais ont d’ailleurs permis à Chelsea de rester en vie tout au long du second acte, alors que Liverpool semblait à bout de force au fil de la partie. Finalement, Chelsea (2e) et Liverpool (3e, avec un match en moins) se séparent sur un nul qui n’arrange qu’une partie : Manchester City, prochain adversaire des Blues après la trêve anglaise, alors que les Reds recevront Brentford.

Forgot Password

Enable Notifications    OK No thanks