Qui sont les grands absents de la Coupe d’Afrique des Nations 2021 ?

La Coupe d’Afrique des Nations 2021 va débuter dans les prochaines heures avec les grandes stars du continent comme Sadio Mané, Riyad Mahrez ou encore Mohamed Salah. Seulement, comme lors de chaque grandes compétitions, toutes ne seront pas au rendez-vous pour diverses raisons.

Elle aura finalement bien lieu. Malgré les critiques dont elle a fait l’objet, et les coups de pression notamment de la part des grands clubs européens, la Coupe d’Afrique des Nations se tiendra bien au Cameroun du 9 janvier au 6 février. La compétition aura lieu mais sans quelques joueurs majeurs du continent. Comme à chaque grande compétition, il y a des forfaits longue durée, des absences de dernière minute et des choix de sélectionneurs, qui préfèrent garantir l’équilibre d’un groupe, au détriment d’un talent individuel.

C’est notamment le cas au Maroc où Vahid Halilhodžić a décidé de se passer des services de la star Hakim Ziyech. Pourtant champion d’Europe avec Chelsea et bénéficiant de plus de temps de jeu en club, l’ailier n’a pas été appelé. «La notion du groupe, c’est quelque chose de très fragile» s’est justifié le sélectionneur. «On a bien travaillé avec ce groupe pendant deux ans, et je ne permettrai à personne de venir gâcher tout ça. L’équipe nationale, c’est sacré.» Outre Ziyech, les Lions de l’Atlas se passent de Noussair Mazraoui, Youssef El-Arabi et de la nouvelle pépite du Barça, Abdessamad Ezzalzouli.

La surprise Ziyech, le cas complexe Ezzalzouli

Ce dernier aurait choisi de jouer pour le Maroc et non pas pour l’Espagne mais aurait également décliné l’invitation à la CAN pour se concentrer sur son club, où il commence à bénéficier de temps de jeu. C’est Tarik Tissoudali qui a été appelé à sa place, preuve du large réservoir de la sélection marocaine. Dans ce même groupe C, le Gabon a décidé de ne pas sélectionner Didier Ndong. Le milieu de terrain du Yeni Malatyaspor (Turquie) paye sa décision d’avoir refusé de jouer contre la Libye en novembre par solidarité avec les joueurs membres de l’Association nationale des footballeurs professionnels gabonais (ANFPG), arrêtés pour avoir voulu rendre visite aux Panthères.

Dans le groupe A, le pays organisateur a communiqué sa liste de 28 joueurs dans laquelle n’apparaissent pas quelques noms. On pense surtout à Sacha Boey et Joel Matip. L’absence du premier a de quoi surprendre tandis que le second n’a plus évolué avec les Lions Indomptables depuis 2015. Le Bordelais Junior Onana a lui dû se résoudre à déclarer forfait en raison d’une blessure aux ischios. Pour son premier match, le Cameroun affrontera le Burkina Faso, sans Bryan Dabo. « C’est un choix purement sportif. Il n’y a rien derrière cela » expliquait le sélection Kamou Malo, qui se prive également d’Alain Traoré.

Le Zimbabwe très amoindri

Dans le groupe B aussi il y a des absents de marque, à commencer par le Zimbabwe. Si le Lyonnais Tino Kadewere est revenu à temps, Marshall Munetsi, Marvelous Nakamba, Tawanda Maswanhise ou encore Tendayi Darikwa sont tous blessés. Ce n’est pas tout car le désormais ex-capitaine Willard Katsande et l’attaquant expérimenté Khama Billia ont pris leur retraite internationale quelques semaines seulement avant le coup d’envoi de cette CAN… L’affaire s’annonce complexe.

Surtout qu’il faudra affronter l’un des grands favoris de cette compétition, le Sénégal. Aliou Cissé peut se targuer d’avoir un large réserve à sa disposition puisqu’il n’a même pas eu besoin d’appeler Krépin Diatta, blessé, ni de convoquer Ibrahima Niane, en méforme avec Metz. En revanche, Ismaïla Sarr sera bel et bien là, malgré le conflit avec Watford, qui refusait de libérer le joueur. Troisième adversaire de ce groupe B, la Guinée évoluera sans deux cadres de sa défense. Antoine Conte et Florentin Pogba sont tous les deux forfaits pour blessures.

Osimhen finalement forfait avec le Nigéria

On arrive au groupe D où le Nigéria se présente avec une équipe très amoindrie. En effet, si Terem Moffi n’a pas été sélectionné, et c’est un choix, le cas Victor Osimhen pose bien plus question. Touché par la Covid-19 après avoir été blessé au visage, le joueur de Naples a préféré décliner la sélection sans que l’on sache réellement pourquoi. Pression du club ou autre chose, la finalité est la même pour les Super Eagles, qui devront jouer sans leur attaquant phare. Pas simple, surtout qu’il y a l’Égypte comme redoutable adversaire, qui devra jouer sans Tarek Hamed.

Dans le groupe E cette fois, c’est l’autre grande favorite de cette Coupe d’Afrique des Nations qui se présente. L’Algérie a elle aussi une solide réserve de joueurs, Belmadi n’a d’ailleurs même pas appelé Andy Delort, avec qui il est en froid depuis cet été, ni surtout Hicham Boudaoui, victime de la concurrence. Son principal adversaire dans cette poule, la Côte d’Ivoire, se prive du Niçois Hassane Kamara mais le principal absent des Eléphants, c’est surtout Seko Fofana, qui a préféré se concentrer sur le RC Lens. Enfin, dans le dernier groupe, la Tunisie se prive de Mouez Hassen et surtout de Yassine Meriah, blessé. Enfin, deux Stéphanois ont refusé de se rendre au Cameroun pour mener à bien la mission maintien de l’ASSE : Mahdi Camara (Gambie) et Zaydou Youssouf (Comores).

Forgot Password

Enable Notifications    OK No thanks