Rapport ITIE 2020 : Faible contribution du secteur extractif dans le PIB

Le Comité national de l’initiative pour la transparence dans les industries extractives (CN-ITIE) a organisé, hier, la cérémonie de lancement officiel du 8e rapport ITIE du Sénégal portant sur les données fiscales de l’année 2020. La satisfaction majeure de cette année est le score global du Sénégal considéré comme très élevé de 93 points sur 100. L’ITIE International a conclu que le Sénégal a dépassé sept exigences de la norme ITIE, totalement exigé 20 exigences de la norme et partiellement respecté une exigence.

Le montant global généré par le secteur extractif en 2020 est de 185,2 milliards de francs CFA contre 161,03 milliards en 2019. II s’agit d’une hausse de recettes de 24,14 milliards, soit une évolution de 15,6 %. Ce qui établit la contribution globale du secteur extractif au budget de l’Etat du Sénégal à 5,66 % en 2020. Le total des recettes budgétaires générées par le secteur extractif au Sénégal a évolué de 20,2 milliards de F CFA par rapport à l’exercice 2019 (167,75 contre 147,58 mil liards), enregistrant ainsi, une hausse de 12 %.

Toutefois, la faible contribution du secteur dans le PIB (3 %) dénote d’un faible taux de transformation sur le territoire national des produits miniers en produits finis et un déficit dans le renforcement des liaisons intersectorielles pouvant accélérer le développement industriel.

Forgot Password

Enable Notifications    OK No thanks