RDC: un ex-combattant tué dans une manifestation près de Goma

En République Démocratique du Congo, un ancien combattant a été tué par l’armée ce dimanche 2 janvier 2022 dans le Nord-Kivu lors d’une manifestation près de Goma. Ces anciens combattants protestaient contre les mauvaises conditions de vie dans leur camp de Mubambiro, en territoire de Massissi.

Ils étaient plus d’une centaine d’anciens combattants à être descendus dans la rue. Après la mort la veille d’un de leur camarade décédé de manque de nourriture et de soins médicaux. Durant quelques heures, ces anciens combattants ont bloqué la route entre la ville de Goma et la cité de Sake, avant que l’armée n’intervienne.

« S’il est difficile pour eux de nous prendre en charge, nous demandons alors qu’ils nous évacuent carrément des centres où nous pouvons bénéficier de formations », réclame l’un d’eux. Kakule, un ex-combattant originaire de Beni qui déplore que leur manifestation ait été dispersés par balles, alors qu’ils ne faisaient que réclamer leurs droits après avoir déposé les armes.

Selon Jacques Katembo, coordonnateur intérimaire du programme de désarmement, démobilisation, relèvement communautaire et stabilisation du Nord-Kivu. La situation est la même dans les autres campements de Rumangabo et de Kalunguta. De nombreux démobilisés ont regagné la brousse en raison des mauvaises conditions de vie dans ces camps.

Forgot Password

Enable Notifications    OK No thanks