Rétro CAN 2002 : Quand la génération dorée écrivait l’histoire avec une première finale

La Coupe d’Afrique des Nations 2002 fait partie des plus marquantes dans l’histoire du football sénégalais. Pour la première fois, le Sénégal s’est hissé jusqu’en finale de la compétition majeure du football africain. Presque deux décennies après, les souvenirs d’un parcours mémorables sont encore vifs.

Sorti deuxième de son groupe avec 5 points lors des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations, derrière le Togo (10 points) et devant l’Ouganda 3e devant la Guinée disqualifiée, le Sénégal a pourtant confirmé sa précédente CAN 2000 où le Sénégal était éliminé en quart de finale par le Nigeria. Mais amené dans édition par feu Bruno Metsu, le groupe qui se fait appeler « la génération 2002 » a réussi le pari de faire rêver tout un peuple, à l’aube du football moderne.

Comptant dans leurs rangs El Hadji Diouf, Henri Camara, Kalidou Fadiga, Salif Diao, Papa Bouba Diop, Tony Silva entre autres légendes, les Lions avaient atteint pour la première fois, la grande finale de la Coupe d’Afrique des Nations. Logé dans le groupe D avec l’Egypte, la Tunisie et la Zambie, le Sénégal a terminé 1er pour passer au tour suivant après avoir enregistré deux victoires par 1 but à zéro devant la Zambie et l’Egypte et un match nul face aux Aigles de Carthage.

En quart de finale, les hommes de Metsu ont surclassé la RD Congo sur le score de 2 buts à zéro. Salif Diao et El Hadji Diouf ont offert la victoire aux Lions pour décrocher leur ticket, pour la première fois de l’histoire, dans le dernier carré de la Can 2002. Ils devront défier le Nigéria, vice-champion d’Afrique et qui comptent dans ses rangs Jay-Jay Okocha, Nwankwo Kanu entre autres vedettes Super Eagles. Une demi-finale de feu qui attendait Bruno Metsu et ses hommes, alors face à l’histoire.

Dans un duel où le sort devait se décider en prolongations, le Sénégal est sorti vainqueur du Nigéria sur le score de deux buts à 1. Papa Bouba Diop avait ouvert le score pour les Lions à la 54e minute avant l’égalisation de Julius Aghohowa à la 88e minute. Dans les prolongations, Salif Diao a donné la victoire aux siens à la 97e minute avec la fortune des Sénégalais qui ont vu leurs adversaires être réduits à neuf et avec un penalty manqué.

La suite de cette compétition, devait alors s’inscrire dans l’histoire du football sénégalais. La première finale de Coupe d’Afrique des Lions du Sénégal qui avaient alors déjà écrit les meilleures pages du pays. Une finale entre Lions et Lions indomptables que quatre vingt dix minutes n’auront pas suffi pour sceller le sort de l’apothéose. Mais, passé tout près, le Sénégal allait échouer juste à la dernière marche vers le sacre.

Zéro partout jusqu’au terme des 120 minutes, c’est la fatidique séance de tirs au but qui allait départager les deux meilleures équipes de cette édition. 3 à 2 en faveur des Camerounais qui réussissaient ainsi le doublé face à des Lions sénégalais moins expérimentés et timorés mais immensément grands pour tomber arme à la main.

Forgot Password