Rufisque : le boulanger tue son fils à coups de couteau et risque 15 ans de prison

Inculpé pour meurtre de son fils Ibrahima âgé de 19 ans, le boulanger, face à la chambre criminelle, deux ans après les faits, indique que c’est son fils qui l’avait agressé dans sa chambre en lui donnant un coup de poing.  Irrité, il s’est emparé de son couteau de pain et lui en a asséné un coup à la tête.

 

« Il est passé de vie à trépas avant son évacuation à l’hôpital. Je voulais juste le corriger parce qu’il était têtu », a-t-il confié. Interrogé sur sa santé mentale, il informe qu’il entend souvent des bruits dans sa tête.

 

« Il est décédé avant mon arrivée à Rufisque. Il lui donnait à manger, nettoyait sa chambre et lui confectionnait des habits. Mon ex a tué mon fils à coups de couteau », a déclaré la mère de la victime qui n’est plus mariée avec l’accusé depuis 20 ans.

 

Depuis l’enquête jusqu’à la barre du tribunal, il est resté cohérent dans ses déclarations.

Forgot Password

Enable Notifications    OK No thanks