Scandale « Dubaï Porta Potty » : La réaction outrée de Thérèse Faye Diouf.

La directrice générale du Fongip, Thérèse Faye Diouf, invitée de l’émission Jury du Dimanche sur Iradio, a été interpellée sur l’affaire dite « Dubaï Porta Potty ». La responsable politique de l’Apr invite ainsi, l’Etat à identifier les personnes citées dans cette affaire de mœurs et à « prendre ses responsabilités ». 
 
L’ancienne directrice de la case des touts Petits a affiché son incompréhension : « Le fondement, c’est que nous sommes sénégalaises, un pays de croyants, on ne doit même pas penser à poser de tels actes. Ça pose un problème à mon niveau ». 
 
Ainsi, suggère-t-elle, « Il faut un retour à nos valeurs. Le président Senghor disait l’enracinement et l’ouverture mais aujourd’hui, nous avons plus besoin de cet enracinement”. “Nous femmes, nous avons cette responsabilité de bien éduquer les enfants surtout les filles. Je ne peux pas comprendre qu’une femme puisse accepter des actes de telle nature », s’étonne-t-elle.
 
A en croire, Thérèse Faye, le paraître occupe plus de place dans nos mentalités actuelles. “On voit l’argent couler à flot et on ne s’intéresse pas à ce qui se passe derrière”, fait-elle savoir.
 
Pour rappel, l’affaire  « Dubaï Porta Potty »  fait le buzz depuis quelques jours à travers le monde. Ce scandale fait état de jeunes femmes qui acceptent des actes  contre-natures en échange de beaucoup d’argent. Une liste de 42 jeunes femmes sénégalaises seraient dans ce lot, mais aucun nom n’a fuité pour l’instant.  

Forgot Password