« Sonko ne fait pas partie de la génération indépendantiste » Khalifa Sall.

Khalifa Sall a accompagné Ousmane Sonko à Ziguinchor où s’est tenu le meeting d’ouverture de campagne de Yéwi Askan Wi. Il y a présenté les ambitions de sa coalition pour les collectivités locales du pays.
«Ce que nous préconisons, c’est une vraie rupture dans la gouvernance locale et démocratique. Je ne suis pas candidat, mais je suis imprégné des programmes de Sonko, de Barth, j’ai écouté le programme de Abba. Ce sont des jeunes qui croient en leur pays en leur terroir», a indiqué l’ex maire de Dakar. Il a insisté sur le fait que leur projet est inclusif, participatif, mais surtout efficace et efficient.
Khalifa Sall en a profité pour s’exprimer sur la polémique suscitée par la question de la monnaie locale, proposée par Ousmane Sonko. «La polémique s’est emparée de l’économie sociale et solidaire préconisée par Ousmane Sonko, qui est pourtant une bonne pratique», a-t-il indiqué.
À ceux qui traitent le leader de Pastef d’indépendantiste, Khalifa Sall répond : «Ousmane Sonko ne fait pas partie de la génération indépendantiste. Ce n’est pas de l’indépendantisme. Par contre, si s’aimer soi-même, croire en soi, avoir confiance en soi, si c’est cela être indépendantiste, tous les sénégalais sont indépendantistes.»

Forgot Password

Enable Notifications    OK No thanks