Thiaroye: Un couple attaqué à la machette par des gangsters

La balade nocturne du commerçant M. Faye avec sa deuxième épouse nommée Fatou Nd. a brusquement tourné au drame à hauteur du pont «Fallou Warga» du rond-point Thiaroye Tally Diallo en banlieue dakaroise. Les deux conjoints ont été la cible d’une horde de redoutables gangsters armés de machettes, qui opéraient une razzia dans le secteur.
Des malfaiteurs ont encore dicté leur loi à coups de machette aux riverains du rond-point Thiaroye Tally Diallo. Cette fois-ci, c’est un commerçant et sa deuxième épouse qui en ont fait les frais. M. Faye et sa «nairel» Fatou Nd. ont en effet quitté leur domicile conjugal, vers 22h, pour se rendre au quartier Sam-Sam ; une localité située non loin de Thiaroye. Le couple emprunte alors les ruelles plus ou moins éclairées du secteur. Mais, arrivés à hauteur du pont dénommé «Fallou Warga» de Thiaroye Tally Diallo, ils tombent sur une meute de jeunes brigands, qui interceptent les passants dans la rue et les dépouillent de leurs biens sous la menace de leurs machettes. Ils opèrent en bande organisée à visage découvert, pourchassent parfois des gens et les rudoient.
Ce fut alors le sauve-qui-peut. Des marchands tabliers et des vendeurs à la sauvette détalent et cherchent des lieux de refuge pour sauver leur peau. Les boutiquiers se passent le mot d’alerte, baissent rideau en catastrophe et se barricadent à l’intérieur. Le commerçant Faye et son épouse se retrouvent par malchance dans le cercle de feu des gangsters et tentent de filer à l’anglaise. Mais, les agresseurs les repèrent, les tiennent en respect avec leurs armes blanches et leur réclament tous leurs biens.
Les brigands sabrent le mari à la main droite et au dos et le détroussent ainsi que son épouse
Faye essaie de résister. Mais, les agresseurs s’emportent, haussent le ton et empoignent le commerçant. Ils lui assènent de violents coups de machette lui occasionnant des blessures légères à la main droite et dans le dos, devant son épouse. Qui craint pour la vie de son mari, se tient la tête en s’accroupissant et hurle de toutes ses forces. Les agresseurs se ruent sur elle et arrachent son sac à main de couleur rouge contenant son téléphone portable de marque Samsung A12 et 20.000 francs. Ils se retournent ensuite vers l’époux et volent ses deux téléphones de marque Spark 6 et Samsung S7 Edge ainsi que ses 125.000 F qu’il avait gardés dans son pantalon.
Les flics appréhendent deux des agresseurs à la machette et lancent la traque au reste du gang
Informés, les flics de la brigade de recherches suspendent leur patrouille dans les parages et filent droit sur les lieux. Mais, les malfaiteurs aperçoivent les policiers, renoncent au raid et se dispersent dans les ruelles. Les limiers les prennent en chasse et parviennent à rattraper deux des agresseurs nommés A. Guèye, né en 2000, et M. Ndiaye, né en 1997. Tandis que le reste du gang a réussi à semer les agents de terrain dans les dédales du quartier avant de se fondre dans la nature. Les deux mis en cause ont été déférés au parquet du palais de justice de Pikine/Guédiawaye pour association de malfaiteurs, vol avec violences commis la nuit avec usage d’armes blanches.

Forgot Password

Enable Notifications    OK No thanks