« Tourisme expérientiel » : L’ASPT veut « mieux adapter » l’offre sénégalaise aux nouvelles tendances de consommation touristique

Comme décliné dans le PSE, le Sénégal ambitionne de devenir « la Destination touristique de référence » et de faire du Tourisme « un vecteur de développement social et territorial par le biais du relèvement de la qualité et de la diversité de l’offre touristique ». Pour traduire cette option stratégique, le linistère du Tourisme et des Transports Aériens, à travers le Plan stratégique de développement du tourisme et des transports aériens 2020-2025, a engagé le chantier pour la montée en gamme du tourisme sénégalais vers un « Tourisme expérientiel » qui nécessite de « mieux adapter l’offre aux nouvelles tendances de consommation touristique, à l’évolution et au changement de profil des touristes, aux besoins et exigences en termes d’expériences, notamment dans le digital ».
 
Dans ce sillage,  un travail coordonné devra dès lors s’engager avec l’ensemble des parties prenantes, publiques et privés, en vue de matérialiser cette vision. Les acteurs touristiques devront être accompagnés dans la mise en tourisme efficiente de leur territoire par le développement de produits et circuits à forte valeur ajoutée répondant aux attentes des clientèles cibles. Et la mise en œuvre de ce programme se fera de manière séquentielle et le PDTE dans sa sous-composante « Programme de repositionnement et renforcement de la destination » finance la phase test dans les pôles de Saly-Petite Côte, Dakar et Delta du Saloum. Dakar comme destination phare du segment MICE et le Delta du Saloum, en tant que vivier d’expériences éco-touristiques qui complètent l’offre balnéaire de Saly-Petite Côte.
 
« Créer et développer des offres de tourisme expérientiel en phase avec les attentes des clientèles cibles, la structuration de ces offres et leur modélisation en opportunités d’investissement »
 
C’est dans ce cadre que l’Agence Sénégalaise de Promotion Touristique (ASPT), en partenariat avec la Sapco-Sénégal, s’est attachée les services du cabinet VOLTERE, spécialisé dans le conseil et la stratégie dans les métiers du tourisme. Ce, pour « créer et développer des offres de tourisme expérientiel en phase avec les attentes des clientèles cibles, la structuration de ces offres et leur modélisation en opportunités d’investissement ». En effet, ces offres devront être en phase avec les atouts de chaque territoire et être co-construites avec les entreprises touristiques. Leur mobilisation et leur formation sont donc une composante essentielle de cette mission par laquelle elles devront renforcer leurs capacités en création d’itinéraires attractifs et en commercialisation.
 
Dans cette perspective, des rencontres de partage avec les acteurs publics et privés du secteur du tourisme ont été organisées les 11, 12 et 13 janvier 2022 au niveau des différents pôles touristiques concernés, notamment Saly, Sine-Saloum et Dakar. Ainsi, un atelier s’est tenu, ce jeudi 13, à Dakar, sous la présidence du Secrétaire général de l’ASPT, Mamadou Diallo, par ailleurs, représentant du Directeur général de l’ASPT. Elle a noté la présence du chef de service régional du tourisme de Dakar, Mme Ndèye Awa Badji, du ministère de l’Environnement et du développement durable, d’acteurs du tourisme à Dakar, entre autres.
 
Il s’agit ici, des rencontres de partage public-privé avec les acteurs dans les pôles touristiques sur le développement de produits touristiques et mise en œuvre d’un Programme de promotion des investissements touristiques des Pôles Dakar, Saly-Petite côte et Delta du Saloum.
 
Elles visent à « compléter et partager, avec les professionnels du Tourisme, l’inventaire des produits touristiques préalablement établi (qui aura été réalisé en amont sur la base de recherche documentaire et entretiens à distance avec des personnes ressources) avec la vision des acteurs de terrain pour que cet inventaire soit le plus exhaustif possible et reflète la réalité des 3 pôles ; stabiliser l’image des 3 pôles touristiques au regard de l’inventaire des produits touristiques et des premières pistes de réflexion ; partager les orientations de développement des pôles et conforter le positionnement marketing des différents pôles concernés ; mobiliser et impliquer les acteurs sur la structuration des projets de fiches produits ; mettre en place des cadres d’échange et de mise en réseau afin de favoriser une dynamique de développement de l’offre et enfin, sensibiliser les acteurs aux problématiques de l’ASPT, les informer de la démarche en cours et notamment la tenue prochaine du forum de l’investissement touristique, et anticiper leur appropriation du positionnement marketing qui sera proposé pour ces 3 destinations dans le cadre de l’étude.
 
Un diagnostic sans complaisance du secteur touristique à Dakar
 
Au cours de la rencontre, les acteurs ont saisi l’occasion pour faire un diagnostic sans complaisance et partagé du secteur. En effet, ils ont, tour à tour, souligné la nécessité de revisiter ou revaloriser le tourisme interne, la problématique de la sécurité, de l’hygiène, de la mobilité à Dakar, la dégradation des plages et la pollution des plages à Dakar, la revalorisation de la chaîne de valeur, la cherté de la destination Sénégal, entre autres.
 
Ils ont également souligné la nécessité d’avoir une approche intégrée du secteur touristique et la redynamisation des villages artisanaux du pays.  

Forgot Password

Enable Notifications    OK No thanks