Tribunal de Louga: Affaire d’abus de confiance.

Ce mercredi 29 décembre 2021, le Tribunal de Grande Instance de louga doit trancher une affaire d’héritage.

Les héritages demeurent toujours problématiques. Les tribunaux connaissent souvent ce genre de litiges.

En effet, la famille Ndiaye héritant d’un champs agricole  à Kébémer de leur père vient régler leur compte au tribunal.

L’aîné de la famille a vendu le terrain à la SONES pour des services de nouveaux branchements d’eau. Il a reçu 20 millions de Fcfa sans en parler à ses frères et sœurs. Avec cet argent, il a construit une maison.

Étonnés par la fortune de leur aîné, ils lui demandent la provenance de l’argent. Il déclare que la Sones a acquis le terrain à

10 millions de Fcfa.

Pour ne pas éveiller les soupçons, il a remis à ses deux jeunes frères 2.350.000 Fcfa chacun et 250.000 Fcfa à ses sœurs.

Face au juge, le sieur Ndiaye change de version et déclare qu’il a reçu 20 millions Fcfa de la Sones et 217.000 Fcfa à titre de dommages. Il avait confié à ses frères que c’est 10 millions. Le reste de l’argent a servi à construire sa maison, et 6 millions sont dans sa compte banquaire.

Malgré les témoignages de ses frères qui affirment que leur aîné a reçu trois chèques, il réfute le troisième chèque et confirme qu’il n’a reçu que deux chèques: l’un avec une somme de 20 millions Fcfa et l’autre de 217.000 Fcfa.

Avant que l’affaire ne soit traduite en justice, la famille voulait régler l’affaire à l’amiable puisqu’il a construit une maison.

Ils peuvent partager l’habitation.

Mais monsieur Ndiaye a rendu la cohabitation très difficile. Ce qui a poussé ses frères à saisir la justice.

Le tribunal a renvoyé l’audience au 04 janvier 2022.

Forgot Password

Enable Notifications    OK No thanks