Umaro Sissoco Embalo: «Les 46 soldats ivoiriens ne sont pas des mercenaires»

Le chef de l’État bissau-guinéen Umaro Sissoco Embalo préside actuellement la Cédéao qui réunit demain jeudi 22 septembre à New York un sommet extraordinaire de l’Organisation ouest-africaine.

« Les 46 soldats ivoiriens détenus au Mali depuis le 10 juillet doivent être libérés sans conditions », déclare-t-il à RFI.

Forgot Password