Un cercueil volé dans une mosquée à Pikine Ouest

Fait inédit à Pikine Ouest. Un cercueil a été volé à la mosquée de « Sangue Soul », précisément au quartier Ainoumane 2. Au petit matin, lorsqu’il se présente à la morgue de la mosquée, Mamadou Niang, chargé de l’entretien du lieu de culte, freine vigoureusement. Son sang ne fit alors qu’un tour lorsque son regard s’attarde à l’endroit où le cercueil était habituellement gardé.

S’interrogeant de ce qui pourrait bien se passer, il s’est souvenu qu’il n’avait pas fermé la morgue la veille. Puis, il a décidé de se rendre aux cimetières situés non loin pour voir si quelqu’un ne l’aurait pas pris pour transporter un cadavre.

« Je suis entré dans la morgue, je n’ai pas vu la caisse, j’ai alors presque couru pour me rendre aux cimetières », a témoigné le retraité de l’Administration pénitentiaire, dans L’Observateur.  Aux cimetières de Pikine où il est arrivé presque essoufflé, Mamadou Niang ne verra pas l’ombre d’un cercueil.

Le vol portant sur un cercueil est le dernier d’une série qui a démarré il y a six mois. En effet, au mois d’aout dernier en plein hivernage, des voleurs avaient opéré une véritable razzia dans mosquée de « Sangue soul ». A l’époque, en sus de la natte sur laquelle l’Imam prie, le voile étalé tous matins et soirs pour le Wazila, ainsi que dix ventilateurs avaient été emportés.

Forgot Password