Un Étudiant Sénégalais De Lille Abuse D’une Femme Handicapée

Il y a certaines personnes qui viennent pour illuminer notre vie, être notre carburant, notre source d’inspiration. D’autres dont leur principale mission est notre destruction mais on ne s’en rend compte que trop tard. Voici l’histoire d’une femme handicapée qui a été abusée par un sénégalais à Lille en France.

Il me disait que dans la vie on peut faire tout ce que l’on veut l’important c’est que personne ne le sache, que ses verbes préférés étaient feinter, esquiver, que la vie est une grimace, qu’il pouvait oublier quelqu’un en une minute mais je ne l’ai pas cru ou plutôt j’étais déjà sous son emprise.

Il-PBD- était sérère, une ethnie qu’on prétend digne, étudiant en Master de droit à Lille après un diplôme non reconnu à Bourguiba en 2010.

Je l’ai rencontré sur internet en janvier 2019, dans une période de vulnérabilité, suicidaire où je souffrais de ne pas être remariée.

Il a sû me réconforter m’invitant à Lille en toute amitié en juin 2019.Cette nuit , nous avons eu un rapport consenti et devant l’attirance que j’éprouvais pour lui, de retour chez moi à Paris, j’ai voulu mettre un terme à notre relation pour me protéger.

Devant “l’humiliation” qu’il devait ressentir, il a décidé de me le faire payer très cher en me précisant qu’il ne voulait pas me perdre, qu’il s’engageait à me marier. Je l’ai présenté à mon père, en rémission de son cancer.

Voyant mon emprise, il a commencé peu à peu à me rabaisser, à utiliser une étudiante lilloise AB dans sa ” triangulation” son stratagème.

Fin décembre 2019, il est venu passer les fêtes de fin d’année chez moi, passant son temps à dormir et à abuser de moi sexuellement.

Devant mon refus de rapport, il m’a dit ” je ne vais pas te violer quand même! ” ( j’avais été violée par le passé ce qu’il savait) pour se rendormir et avoir un rapport non protégé deux heures après alors que j’ai le facteur V leidein, une anomalie de la coagulation sanguine rendant une grossesse à risque.

Le lendemain, il a fui de chez moi après m’avoir inventé que je lui aurais lancé la veille un porte-monnaie au visage.

Le soir même, des cauchemars de terreur ont débuté, j’ai parlé à une de ses amies à Mariste DT-ex-femme d’un agent au consulat du Sénégal au Maroc et elle-même mère d’une enfant handicapée- pour qu’elle informe son père mais elle m’a répondu que ce n’est pas son rôle” qu’étant donné que mon grand-père m’avait abusée sexuellement enfant, je devrais être habituée” .

L’étudiante lilloise et un de ses amis avocat au barreau de Paris PD-qui à étudié avec lui à Bourguiba- l’ont aussi couvert.

Mon meilleur ami à Pikine lui a demandé de me recevoir à Lille pour discuter mais il lui a répondu ” elle ne connaît de moi que mon côté ange, elle va connaître mon côté démon “.

En mars 2020, il m’a définitivement bloqué après que je lui ai dit” feinter, esquiver et ton troisième verbe, c’est quoi? Tu trouveras plus fou que toi sur cette terre!”

Je suis tombée malade, dix jours de fièvre, une hépatite, je ne mangeais ni ne dormais.

Je témoigne aujourd’hui face à son déni, que Dakar sache qui il est, ce qu’il m’a fait endurer, SURTOUT que son père sache pour mettre fin au nafeeq et au sutura….

Forgot Password