Une Mystérieuse Maladie Mortelle Inquiète L’OMS En Afrique

Une maladie mortelle inquiéte au Sud Soudan
Un mal mystérieux déjà à l’origine de 97 décès au Soudan du Sud, en proie à d’importantes inondations ces derniers mois.
L’Organisation mondiale de la santé (OMS) mène actuellement l’enquête au Soudan du Sud après une série de décès liés à une maladie encore non identifiée à ce stade. Les symptômes? Diarrhée, fièvre, maux de tête, toux, perte d’appétit, faiblesse et douleurs articulaires et à la poitrine, précise CNews. 97 personnes ont perdu la vie, selon le dernier bilan, et toutes les victimes étaient originaires de Fangak, dans l’État de Jonglei, dans le nord du pays ravagé par d’importantes inondations.

Les eaux contaminées sans doute en cause
Parmi les victimes, une majorité de personnes âgées mais des décès d’enfants de 1 à 14 ans ont également été constatés, relate le ministère de la Santé. Une délégation d’experts médicaux de l’OMS se sont rendus sur les lieux pour tenter de comprendre la situation et prélever des échantillons pour les soumettre aux analyses. De premiers tests ont déjà permis de conclure qu’il ne s’agissait pas du choléra, maladie souvent provoquée par la présence et l’ingestion d’eaux contaminées.

Plus de 835.000 personnes affectées
Selon la BBC et les chiffres des Nations unies, les inondations ont affecté plus de 835.000 personnes au Soudan du Sud depuis le mois de mai dernier. Les États de Jonglei, d’Unité et du Nil-Supérieur sont les plus touchés par les intempéries dévastatrices. Indépendant du Soudan depuis 2011, empêtré dans le conflits territoriaux et les rivalités politiques, le Soudan du Sud et l’un des pays les plus pauvres d’Afrique et dépend largement de l’aide internationale.

Forgot Password

Enable Notifications    OK No thanks