Homme de l’année 2021 : Guy Marius Sagna, l’activisme dans l’ADN!

C’est l’un des personnages clés de l’année 2021. Aussi, l’une aussi des personnalités marquantes dont les prouesses s’inscrivent en lettres capitales dans les annales de 2021. L’activiste Guy Marius Sagna, puisque c’est de lui qu’il s’agit, est devenu un symbole au pays de la téranga. Et au-delà !

Il incarne cette force qui cristallise toutes les colères légitimes et parfois illégitimes. Quand c’est contre le pouvoir, Guy Marius Sagna répond toujours présent, prêt à offrir ses services, quitte à être privé de liberté. Mieux, il fait de l’ombre aux hommes politiques, à une opposition aphone qu’il éclipse parfois sur les questions de souveraineté, de droits, de défense des opprimés, de défense des faibles, des causes nobles, de toutes les causes. Tantôt avec les syndicalistes de la Senelec, tantôt avec les personnels de santé ou avec les employés de l’opérateur Orange engagés dans un bras de fer avec leur direction, Orange, un symbole de « l’impérialisme » que GMS ne veut pas voir, même en photo.
Frapp, France Dégage ! » : le nom de son organisation en dit long sur son engagement au profit de la lutte anti-impérialiste. Combat contre le franc CFA qu’il considère comme une monnaie d’aliénation, contre la présence de l’armée française en Afrique, contre Auchan, Total, contre la France et son tout système…Très actif sur les réseaux sociaux où il expose régulièrement les « dérives » du régime, GMS qui se bat sur tous les fronts, est aussi cet orateur adulé qui manie bien le verbe et brandit le poing là où il faut, pour rendre audible sa voix. Une voix entendue par des internautes qui, sous le coup de la fascination, ont lancé une collecte de fonds pour lui payer une voiture en juin 2021, à coups de millions.

Devenu la bête noire du régime sous Macky Sall, habitué des brimades et brutalités policières, Marius défie les forces de l’ordre et fait feu de tout bois et ses séjours répétés en prison ne sont pas pour le décourager, loin s’en faut. Avec plus d’une trentaine d’arrestations à son actif, il fait partie, désormais, des personnalités très influentes aux yeux de ses compatriotes. GMS, surveillé comme du lait sur le feu, par le pouvoir en place. Lequel l’a « exilé » à Tambacounda, loin de la lutte syndicale à Dakar où il demeure l’attraction des manifestations anti-pouvoir.  Homme de l’année 2021,Seneweb lui adresse ses encouragements.

Forgot Password

Enable Notifications    OK No thanks