Violence électorale : Ce qu’on sait du vieillard et de son petit-fils de 3 ans brûlés vifs à Keur Massar

Deux membres d’une même famille, domiciliés au quartier Kawsara de la commune de Keur Massar Nord, ont été pris dans les flammes d’un violent incendie aux relents criminels, qui s’est déclaré, avant-hier, vers 1h du matin, dans le salon de leur domicile. T. Sall, âgé de 3 ans, et son grand-père Amadou Sall, ont été gravement brûlés, ce, à la suite des violences électorales 2022. Amadou Sall et son petit-fils T. Sall sont devenu les victimes collatérales dans un duel à mort par partisans interposés entre la candidate de Benno Bokk Yakaar (Bby) de la localité, Aminata Assome Diatta, et l’alliée de la grande coalition Gueum Sa Bopp, Dieynaba Ndiaye, responsable du mouvement Guëm Sa Gox.

Selon le journal « Les Echos », tout a commencé mercredi vers 19 heures, alors qu’une militante de Bby, Dié Woulé Ndiaye épouse du vieux Amadou Sall échangeait avec d’autres camarades de parti autour d’un thé-débat devant son domicile conjugal au quartier Kawsara. Lorsque soudain, une horde de jeunes surexcités et supposés appartenir au camp de Dieynaba Ndiaye ont surgi de nulle part proférant des menaces et provocant les militantes de la ministre du Commerce Aminata Assome Diatta. Par conséquent, des échanges houleux ont commencé suivi de violentes et suivies de jets de projectiles (des pierres et autres chaises), renseigne le journal. Quelques instants après, Dieynaba Ndiaye a débarqué avec sa caravane sur les lieux des affrontements. D’après les informations du quotidien, elle a juré de « brûler » Dié Woulé Ndiaye avec son mentor Assome Diatta. Des menaces de mort qui seraient contenues dans des audios, qui circuleraient entre les mains des gens.

La ministre-candidate, Assome Diatta, qui a débarqué plus tard sur les lieux s’est rendue à la brigade de gendarmerie de Keur Massar pour y déposer une lettre-plainte contre X. Mais, aux environs d’1 heure du matin, un violent incendie aux allures criminelles s’est déclaré chez la militante de Bby Dié Woulé Ndiaye. Un feu qui a presque ravagé tout son domicile conjugal, occasionnant de grave brulures a son époux Amadou Sall et son petit-fils de 3 ans T. Sall. Les deux victimes ont été brûlées au 3ème degré, ils ont été acheminés d’urgence au centre hospitalier Principal. L’enfant de 3 ans T. Sall se trouverait présentement en réanimation.

Les présumés auteurs de la tragédie auraient guetté les heures creuses de la même nuit pour retourner sur la pointe des pieds chez la jeune femme politicienne et ensuite verser du liquide inflammable dans le salon de la maison par la fenêtre, avant d’y mettre le feu. Une enquête a été ouverte par la brigade de gendarmerie locale.

Forgot Password