WARI condamné à payer 80 millions F CFA à ses employés.

Les mauvaises nouvelles s’enchainent pour Wari. L’entreprise qui est en proie à de grandes difficultés, vient d’être encore condamnée. Cette fois-ci, par le Tribunal du Travail.

Selon la CNTS/FC le contentieux oppose la société de transfert d’argent à des employés licenciés abusivement en 2018. Dans son texte, rendu public par l’As, la Cnts Fc renseigne que  le tribunal du travail, qui a statué en premier ressort, a condamné WARI à payer des dommages et intérêts d’un montant de 80 millions de francs à ses employés spoliés.

Pour rappel, le 24 novembre dernier aussi, Kabiru Mbodj, le patron de Wari, avait été condamné dans le procès qui l’oppose à ses ex associés à six mois ferme et 5 milliards de francs Cfa à payer aux plaignants.

«Nous demandions des milliards et le Tribunal nous en a accordé 5 milliards à payer à mes clients. Nous, nous nous attendions à plus de 5 milliards puisqu’on réclamait 20 milliards de francs Cfa. C’est pourquoi nous allons interjeter appel», disait Me Seydou Diagne, avocat de la partie civile.

Forgot Password

Enable Notifications    OK No thanks